Histoire

L’histoire de l’entreprenariat de la famille Jurgens remonte jusqu’au 17ème siècle. Les membres de la famille sont alors actifs comme marchands dans le commerce de produits laitiers. Antoon Jurgens, le grand-père du fondateur de la Fondation Anton Jurgens, se consacre à partir de 1854 entièrement au commerce du beurre. Puis Antoon s’installera à Oss où il aura 10 enfants, dont Jan, Henry et Arnold.

Ces frères fondent en 1867 avec leur père la firme Antoon Jurgens. En 1871, la firme achète un brevet français de margarine et commence la première production du monde de ce produit à échelle industrielle. Peu après, Henry, le fils d’Antoon, meurt à l’âge de 43 ans. Son fils, Anton, prend la direction de l’entreprise alors qu’il n’a que 21 ans. Son inventivité et son talent pour le commerce et les finances feront qu’il sera rapidement accepté par ses oncles. 

                             

Fabriek Oss

      

             Foto anton

L'entrepreneur Anton Jurgens

Anton fait de la firme une société multinationale. Cette société, établie à Oss, deviendra en 1906 la S.A. Anton Jurgens Vereenigde Fabrieken  (les usines réunies) de laquelle le public pourra pour la première fois être actionnaire. La  société possède sept usines aux Pays-Bas, en Allemagne, en Belgique et en France.

C’est à cette même époque que grandit l’intérêt d’Anton pour l’Afrique de l’Ouest, où il achète un terrain d’environ 3.000 hectares, pour fournir l’entreprise familiale en matières premières. C’est alors que les deux plus importants producteurs de margarine de l’époque, Jurgens et Van den Bergh, fusionnent en signant 'La paix de Oss' en 1927, pour créer la S.A. Margarine Unie. La production de Oss est transférée à Rotterdam. Deux ans plus tard, Anton réalise son plan de fusionner avec la société anglaise Lever Brothers pour former la multinationale Unilever.

L'Anton Jurgens Fonds

En 1925, Anton crée l'Anton Jurgens Fonds: en premier lieu pour le soutien financier de membres de la famille et d’associations actives dans le domaine social. Le fils unique d’Anton meurt jeune, ce qui a pour conséquence qu’Anton ne laisse pas de descendant après son décès en 1945 (à Torquay, au Royaume-Uni). En 1969, les objectifs sociaux seront confiés à la 'Fondation Anton Jurgens Fonds 1969'. L’association ne soutient alors plus de membres de la famille. En 2005, les statuts sont modernisés et le nom est simplifié en 'Anton Jurgens Fonds'. 

 

 

                      logo ajf tagline 588x92

Anton Jurgens Fonds  |  Kwakkenbergweg 62-1  |  6523 MN Nijmegen  |  tel: 024 - 360 99 10  |  info@antonjurgensfonds.nl  |  route